Formalités pour ouvrir une chambre d’hôtes

1Comme pour tout projet, avant de vous lancer dans l’ouverture d’une chambre d’hôtes, il est primordial que vous vous prépariez au maximum. Posez-vous d’abord les bonnes questions : « avez-vous les moyens nécessaires pour prendre en charge la gestion d’une chambre d’hôtes ? », « êtes-vous assez motivé ? », « le mode de vie du métier est-il en accord avec ce que vous voulez ? ». Si la réponse est oui pour toutes ces questions alors il est temps d’élaborer votre projet.

Travailler sur le concept

L’élaboration d’un concept de chambre d’hôtes est généralement basée sur la motivation. « Que recherchez-vous ? ». Pour cette question, deux réponses sont possibles. La première, la plus fréquente, est basée sur un changement du cadre de vie familiale. Il s’agit donc de tout laisser pour partir vivre dans la région de vos rêves. Dans ce sens, vous cherchez à rompre avec votre train-train professionnel quotidien pour vivre un mode de vie beaucoup plus détendu, dans une région qui donne envie depuis très longtemps. Le concept dans ce genre de cas est axé sur la décoration et sur ce que vous souhaitez proposer à votre clientèle pour vous démarquer de la concurrence.

La deuxième réponse est basée sur un moyen de se faire de l’argent grâce à votre maison. Si cela est votre motivation, alors vous devrez opter pour un concept beaucoup plus chaleureux avec un cadre très familial. Il s’agira donc de partager votre mode de vie avec les touristes et de leur faire découvrir la région ainsi que ce qu’elle a à offrir de meilleur.

Faire une étude de marché

Avant de vous lancer dans la création d’une chambre d’hôtes, il est primordial d’analyser les demandes et les offres liées à votre zone de chalandise. Cela vous permettra d’évaluer la rentabilité du projet. Ainsi, il s’agira de connaitre vos concurrents dans la zone, les fournisseurs potentiels et le type de clientèle. Cette étude vous sera très utile quand vous seriez amené à choisir votre positionnement (bas de gamme ou haut de gamme) ou à mettre en place votre stratégie de communication.

Par ailleurs, vous pourrez aussi, à travers une étude sur le terrain, recueillir les attentes des touristes en terme de vacances (tarifs, activités fournies, qualité de service etc.). Cela vous permettra de déterminer le type de séjour que vous proposeriez ainsi que les freins ou obstacles à votre projet.

Rédiger un business plan

Maintenant que votre projet se dessine de plus en plus, il est maintenant tant de convaincre votre banquier à vous faire un prêt. Pour ce faire, il va falloir rédiger un business plan en béton. Le business plan est un document qui décrit intégralement tous les différents aspects de votre projet et qui fournit des chiffres prévisionnels liés au budget. Il doit donc comporter en plus de la présentation du projet, des informations relatives : au bilan prévisionnel, au plan de financement et au budget.

Cette étape est très importante car c’est grâce à votre business plan que votre banquier jugera de la solidité du projet.

Réaliser les différentes formalités administratives

Si vous comptez faire de la gestion de chambre d’hôtes votre activité principale, vous devrez en premier opter pour un statut juridique. Ensuite, la création d’une chambre d’hôtes nécessite une inscription au registre de commerce et des sociétés et une immatriculation au niveau du centre de formalités des entreprises de la chambre de commerce. Hormis cela, il va falloir aussi être affilié au régime des travailleurs non salariés pour la gestion des diverses assurances. Pour l’affiliation, vous avez le choix entre le régime social des indépendants et la mutuelle sociale agricole.

Pour éviter d’être fermé par le fisc, il est important que vous déclariez l’impôt sur vos différents revenus. Il s’agit de la taxe sur les boissons alcoolisées, de la taxe d’habitation, de la taxe de séjour sur les hébergements touristiques et de la cotisation foncière des entreprises.